Avocat Laurent Jullien > Victimes accident de la route > Voiture > L’indemnisation du traumatisme cervical suite à un choc arrière sur l’autoroute à Marseille
Retour

L’indemnisation du traumatisme cervical suite à un choc arrière sur l’autoroute à Marseille

 

 

Par procès verbal d’accord transactionnel, il a été alloué à la victime d’un accident de la route la somme de 10.176 euros à titre d’indemnisation du traumatisme cervical résultant d’un choc arrière subi sur l’autoroute, dit « coup du lapin ».

 

Il a notamment été alloué à la victime d’accident de la route la somme de 4500 euros à titre d’indemnisation des séquelles au niveau du cou estimée par l’expert à 3%, soit 1500 euros du point. Ce poste de préjudice indemnise la victime d’accident de la route de la perte de qualité de vie due aux séquelles, notamment la perte de mobilité du cou. 

 

Il a par ailleurs été alloué à la victime d’accident de la route la somme de 4000 euros au titre des souffrances endurées estimées par l’expert à 2,5/7. Ce poste de préjudice indemnise la victime des souffrances en lien avec l’accident jusqu’à la date de consolidation, résultant notamment du port d’un collier cervical, du programme de rééducation du rachis cervical, la réaction anxieuse avec conduite d’évitement et les douleurs résiduelles. 

 

Le caractère amiable de la procédure a permis à la victime d’accident de la route d’être indemnisée dans des délais plus courts qu’en cas de saisine du Tribunal, tout en ayant un résultat très satisfaisant. 

 

Chaque cas reste particulier et il n’est pas toujours possible de négocier avec la compagnie d’assurance, auquel cas il n’y a pas d’autre choix que de saisir le Tribunal pour permettre à la victime d’accident de la route de percevoir une indemnisation conforme au principe de réparation intégrale de son préjudice corporel. 

 

 

Nous écrire
Les champs indiqués par un astérisque (*) sont obligatoires
Pour prendre rendez-vous?